C’est arrivé cet été

Bien que les activités régulières de la 52 sont terminées depuis mai dernier, d’heureuses nouvelles touchent certains membres de l’unité.  En voici un résumé.

Naissances

Le 5 avril dernier, le Cpl Laporte et sa conjointe Coralie Mitnyan ont donné naissance à une adorable petite fille prénommée Romy. Elle pesait 6.4 lbs.  Félicitations!

Félicitations également au major Belhumeur et à l’Adj Roux qui sont les heureux parents de Eve, née le 29 mai 2012 à 13h24.

Nous avons aussi appris que le Lt Blouin et le Cpl Cooks ont donné naissance le 2 juin dernier à Zachary.

Félicitations aux nouveaux parents!

Sports

Soulignons la participation de deux de nos membres au demi-marathon de Sherbrooke qui s’est tenu le 30 juin dernier. Le Cpl Lafond et le Cplc Gagnon ont parcouru l’épreuve du 10 Km.  Bravo!

Don de vie

Le 10 juillet dernier à l’occasion de la collecte de sang du Centre régional Le Bel âge de Windsor, le Sgt Bruneau a été effectué son 26e don de sang. On le voit ici posant fièrement en compagnie de Marion Nadeau, Monique Morin et de Madeleine Ouellette.  Félicitations pour ce don de vie!

Ironman 2011 : la 52 meilleure unité médicale

Lors de la dernière compétition Ironman qui s’est tenue à la BFC de Petawawa, le Sdt Denis et Cpl Paré ont décroché respectivement une 114e et une 115e place sur un total de 219 participants.

Ces derniers en était à leur première participation à cette épreuve de 50 Km qui comprenait une marche forcée de 32 Km, un portage de 4 Km et une course en cannot de 8 Km sur la rivière Ottawa et une autre marche forcée de 6 Km pour joindre le fil d’arrivée.

Par ailleurs, ils sont arrivés juste devant le cmdt de la 2e Ambulance de campagne avec ils ont fait la majorité du parcours.

Fait important à noter, ils sont aussi arrivés premiers parmi tous les participants des unités médicales présentes à la compétition.

Félicitations!

Gala de la robe rouge 2011

NDLR : Article paru dans La Tribune du 1er juillet 2011.

La Tribune
Véronique Larocque

Sherbrooke — Elles étaient dix femmes vêtues de sublimes robes rouges. Des mères de famille, des femmes d’affaires, des représentantes de la gent féminine qui illustrent bien l’exploit de jonglerie que les femmes d’aujourd’hui arrivent à faire, entre le boulot et la maison. Dix ambassadrices en robe rouge oeuvrant dans différents milieux qui étaient là pour lancer un appel à leurs consoeurs: ménagez-vous!

photo-tribune-2

Pour une quatrième année, la Fondation des maladies du coeur — section Estrie tenait, hier au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, son Gala de la robe rouge. Destiné à sensibiliser les femmes aux maladies cardiovasculaires, l’événement rassemblait, au plus fort de la soirée, près de 700 convives.

Longtemps vus comme des maladies masculines, les problèmes de coeur touchent aujourd’hui plus de femmes que d’hommes. « Les maladies cardiovasculaires tuent plus que le cancer du sein chez les femmes », révèle le président régional de l’organisme, Pierre Tardif. Des données alarmantes souvent méconnues.

« J’ai participé en tant que spectatrice à la première édition de l’événement. J’ai été vraiment stupéfaite d’apprendre que les maladies de coeur touchaient plus de femmes que le cancer du sein», partage Anne Boutin, notaire chez Lachance-MarierBoutin-Doyon et ambassadrice pour cette cause cette année.

Comme Mme Boutin, les femmes qui ont été sélectionnées pour jouer le rôle d’ambassadrice tenteront de sensibiliser leur entourage aux maladies du coeur toute l’année.

«J’aimerais aider les femmes à réaliser qu’en fumant, oui il y a le cancer du poumon qui guette, mais aussi le durcissement des vaisseaux sanguins, ce qui peut entraîner de graves maladies», partage la pharmacienne-propriétaire affiliée à Familiprix, Francine Robert, dans sa magnifique robe écarlate.

«On est dans un monde de stress et on oublie souvent que quand on a plus la santé, on a plus rien», ajoute Mme Boutin.

La santé du coeur est certes très importante. Des moyens simples existent afin d’en prendre soin. Éviter le stress et avoir une alimentation saine n’en sont que deux exemples.

Un gala tout en chanson

Pour animer ce gala, la Fondation des maladies du coeur — section Estrie a approché un chanteur sherbrookois qui roule sa bosse dans la région depuis maintenant huit ans, Francis Demers. En plus d’offrir une performance jazzée lors du spectacle suivant le coquetel dinatoire, le crooner de Sherbrooke a présenté les artistes des Étoiles des aînés, des chanteurs amateurs de 66 à 84 ans. En clôture de cette soirée, la chanteuse Nadja a poussé la note, comme elle seule sait le faire. Elle était d’ailleurs très touchée de participer à l’événement. «Mon grand-père est pris du coeur», a expliqué celle qui vit une véritable histoire d’amour avec la ville. «J’ai l’impression que Sherbrooke m’a adoptée», partage-t-elle.

La quatrième édition du Gala de la robe rouge aura permis d’amasser un important montant de 54 000 $ pour la recherche sur les maladies du coeur.

Également dans les médias

 

Un don pour contribuer à sauver plusieurs vies

Les 2 et 3 décembre prochains, le Club Optimiste et la 52e Ambulance de Campagne, Sherbrooke et leur collaborateur, soit Domino’s Pizza, invitent la population de Sherbrooke à donner une heure de son temps à la cause du don de sang. Ce simple geste pourrait contribuer à sauver plusieurs personnes!

Parce que donner du sang, c’est donner la vie, les donneurs et les futurs donneurs sont attendus en grand nombre à la collecte de sang qui aura lieu dans la cour centrale de la Place Belvédère, située au 340 rue Belvédère Sud à Sherbrooke. On espère y accueillir 400 donneurs entre 10 h et 20 h.

La réserve collective de sang appartient à toutes les Québécoises et à tous les Québécois. Sachant que la probabilité qu’une personne ait à recevoir au moins une transfusion sanguine au cours de sa vie est de 60 %, les organisateurs de la collecte lancent un appel à la générosité de la population pour maintenir la réserve à un niveau suffisant. Chaque année, quelque 80 000 malades ont recours aux produits sanguins pour recouvrer la santé.

Pour participer à cette ressource collective et vitale, il suffit d’être âgé de 18 ans et plus et de répondre aux critères d’admissibilité d’Héma-Québec. Il est d’ailleurs possible de vérifier son admissibilité au don de sang avant de se présenter en collecte en communiquant avec le Service à la clientèle-donneurs au 1 800 847-2525 ou en consultant le site web d’Héma-Québec au www.hema-quebec.qc.ca, section Don de sang.

Rappelons qu’il n’y a aucun risque de contracter une maladie en donnant du sang, car tout le matériel utilisé pour effectuer le prélèvement est neuf, stérile et détruit après usage.