150 réserviste déployés à Sherbrooke

SHERBROOKE (Québec) – La 52e Ambulance de campagne tiendra un exercice militaire à Sherbrooke, dans l’arrondissement Lennoxville du 12 au 14 octobre 2012.

Plus de 150 militaires provenant du Québec et de l’Ontario prendront part à cet exercice qui se déroulera principalement sur les campus du Collège Champlain et de l’Université Bishop’s. À des fins de simulations, des déplacements sur les rivières St-François et Massawippi seront effectués. Des évacuations par hélicoptère sont également prévues.

Cet exercice vise notamment à développer les capacités d’intervention du corps médical lors de catastrophes naturelles. Aucune munition ne sera utilisée lors de cet exercice.

La mention élogieuse du CÉMD présentée au Major Dauphin

Par Andrée-Anne Poulin
Coordonnatrice des affaires publiques
QG École de leadership et de recrues des Forces canadiennes

Le Major Dauphin, médecin-chef du 41e Centre de services de santé des Forces canadiennes à la Garnison Saint-Jean, s’est vu remettre la mention élogieuse du Chef d’état-major de la Défense le 3 juin dernier lors d’une cérémonie de fin de cours de l’École de leadership et de recrues présidée par le Commodore Smith, Chef adjoint du Personnel militaire.

Le Major Dauphin a été affecté à l’Unité de soutien des Forces canadiennes, à Geilenkirchen en Allemagne, d’août 2007 à mai 2008.  Sa dévotion, sa compassion et son expertise ont contribué à la qualité hors pair des soins aux soldats canadiens blessés en opération en Afghanistan.  Il a travaillé de façon infatigable à réconforter et guider ceux-ci pendant leur réadaptation physique et mentale. L’approche empathique du Major Dauphin a permis aux soldats de faire face aux effets psychologiques de leurs blessures les aidant à se réintégrer à la vie au Canada.

Crédits photo : Christian Jacques

Médecine d’urgence à Kandahar

L’hôpital militaire de la base de Kandahar a tout d’un centre hospitalier moderne, si bien qu’on pourrait oublier de prime abord qu’il s’agit d’un hôpital de campagne situé en pleine zone de guerre. Jour et nuit, des médecins canadiens opèrent les victimes des combats en Afghanistan, mais aussi, à l’occasion, des enfants afghans blessés. En trois ans et demi, les équipes médicales canadiennes ont traité à l’hôpital militaire de la base de Kandahar plus de 42 000 patients et pratiqué plus de 4 500 interventions chirurgicales.

L’équipe d’Une heure sur terre a visité les coulisses de cet hôpital unique. Elle y a rencontré des personnes exceptionnelles, animées d’un courage et d’une générosité qui les honorent.

Les médecins d’urgence, bien qu’ils fassent souvent des miracles, vivent aussi des échecs. Leur travail est difficile et ils déclarent eux-mêmes que désormais, dans leur vie, il y aura un « avant » et un « après » Kandahar.

Voir le reportage

Source : Radio-Canada

NDLR : Les chirurgiens Marc Dauphin et Julien Clément, que l’on peut apercevoir dans le reportage, sont des anciens de la 52e Ambulance de Campagne.