Opération DISTINCTION 2017

Par le Cpl Caron-Gamache, 52e Amb C
Photos par le Cplc Jennifer Kuscher, Caméra de combat FAC

J’ai eu le privilège de participer à l’Opération DISTINCTION du 31 mars au 10 avril 2017 qui se voulait être un ensemble d’événements commémoratifs pour le 100e anniversaire de la Bataille de la Crête de Vimy, en France. Un contingent d’environ 300 militaires canadiens de partout à travers le pays participait à l’opération afin de représenter l’ensemble de la diversité du personnel des Forces armées canadiennes. Mon mandat était d’effectuer le support médical, et ce, chapeauté par un membre de la 5e Ambulance de campagne. 


Avant de se déplacer en France, nous avons eu une brève phase de préparation à Trenton afin de pratiquer les diverses parades auxquelles le contingent canadien participerait. À notre arrivé en Europe, une journée de repos et de visite était prévue à l’horaire afin de visiter la ville de Mons où nous logions en Belgique. La suite de l’opération fût composée de journée très chargées, car plusieurs évènements étaient prévus : 3 parades, 1 concert, une journée de visite historique et plusieurs pratiques ici et là. 

C’est un sentiment étrange de réaliser que parfois il faut prendre du recul et se déplacer aussi loin qu’en France pour réaliser qu’on est fier de son pays et de son histoire. Le souvenir des canadiens est encore vivant dans les villages avoisinants Vimy et les français sont accueillants et reconnaissants, arborant le drapeau canadien sur leur maison. Un des moments singuliers fût le spectacle de sons et lumières dans la ville d’Arras, une ville qui semble avoir traversé des siècles si l’on se fie à son architecture, mais qui pourtant a été rasée complètement par la guerre étant au centre du conflit de la grande Bataille d’Arras dont fait partie l’assaut de la Crête de Vimy. 


L’événement majeur fût sans aucun doute la cérémonie du 9 avril au monument de Vimy. Au matin de la cérémonie, on sentait la fébrilité dans l’autobus quand nous avons enfin réalisé l’ampleur de l’événement. L’escorte policière pour se rendre sur les lieux, la foule attendue de 24 000 personnes et la médiatisation de l’événement témoignait de l’importance de la cérémonie et m’a remplie d’un sentiment de reconnaissance envers les personnes qui m’ont permis d’être à Vimy ce jour-là. L’expérience complète était inoubliable et sans précédent. Du point de vue médical, ce fût ma journée la plus chargée si on met dans l’équation une température avoisinant les 25°C et une parade de plus de 3 heures et demi !