La compagnie médicale s’entraîne aux soins tactiques

Par l’Adjudant Gilles Bruneau

Les 2 et 3 avril derniers, 32 membres de la Compagnie médicale de la 52e Ambulance de campagne (52 Amb c) ont participé à un entraînement médical qui s’est tenu au Centre de simulation médicale (CSM), à Valcartier. Élaboré pour les adjoints-médicaux (A-Med), cet entrainement d’envergure avait pour but de mettre en pratique les connaissances médicales et de pratiquer les protocoles NQ3 & NQ4.

Plus de 48 scénarios ont été joués durant les deux jours d’entraînement. Des équipes composées de trois A-Med devaient réagir et intervenir dans un environnement de combat tout en mettant en pratique leur connaissance et en appliquant les divers protocoles. Chaque scénario était simulé par un patient fictif et ce dernier était maquillé afin de mettre plus de réalisme au scénario. Merci aux quatre membres du Sherbrooke Hussars et aux trois de la 52 Amb c pour l’excellence de leur talent d’acteurs!

D’une durée de 20 minutes, chaque scénario était sous la supervision d’un instructeur de la 52 Amb. Après le scénario, une discussion de 15 minutes permettait de mettre en lumière les points forts et les lacunes à corriger. J’aimerais souligner l’implication et le dévouement des Sgt Dubois, Sgt Richard-Trifiro, Sgt Tugas, Cplc Paré, Cplc Laumière-Mercier (JP), Cplc Tremblay, Cpl Couture et Cpl Pépin.

Le samedi, nous avons eu la visite de notre commandant, le Lcol Simard et du sergent-major régimentaire, l’Adjuc Dubreuil. Ils ont assisté aux scénarios et ont eu l’opportunité de discuter avec la troupe durant le repas du midi.

Cette fin de semaine d’entrainement fut très appréciée par les participants et couronnée de succès. Merci au Lt Archambault-Giguère pour son coup de main pour la planification et coordination de cet entrainement.

Finalement, je tiens à remercier tout particulièrement le personnel du CSM, MM. Sylvain Patry et Dave Sauvestre qui ont, par leur implication et leurs judicieux conseils, apporté beaucoup de réalisme et de profondeur à notre entrainement. Merci au directeur du CSM, M. Francois Pineault pour sa légendaire collaboration.

UP52!

Succès pour l’Op Reste avec nous

Pas moins de 300 personnes s’étaient réunies pour la 2e édition du Souper d’huîtres dans le cadre de l’Opération Reste avec nous.

Cette opération était sous la présidence d’honneur de M. Jocelyn Forgues, propriétaire du supermarché IGA de Bromptonville. L’objectif ultime de l’opération est de sauver des vies par le déploiement dans la communauté d’un plus grand nombre de défibrillateurs externes automatisés (DEA).

IMG_4199

Le coup d’envoi du souper. De gauche à droite, Katy Côté de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC de l’Estrie, le Dr Wayne Smith, directeur médical régional et responsable des services préhospitaliers d’urgence pour la région de l’Estrie, le lieutenant-colonel Jacques Girard, commandant de la 52e Ambulance de campagne, M. Jocelyn Forgues, patron d’honneur, M. Luc Fortin, député provincial de Sherbrooke, le colonel Michel Carpentier, colonel-honoraire de la 52e Ambulance de campagne et l’adjudant-chef François Dubreuil, sergent-major régimentaire de la 52e Ambulance de campagne.

 

IMG_4219

M. Luc Fortin, député provincial de Sherbrooke, remettant un DEA à M. Claude Belleau de Estrie Aide.

IMG_4223

Mme Nicole Forcier, représentante de M. Guy Hardy député provincial de St-François, remettant un DEA à M. Steve King du Hope Community Church.

IMG_4227

M. Jocelyn Forgues, président d’honneur, remettant un DEA à M. Gilles Denis de IGA Cookshire.

Autres photos

OP Reste avec nous 2014

pub_billets_2014

L’objectif ultime de l’opération est de sauver des vies par le déploiement dans la communauté d’un plus grand nombre de défibrillateurs externes automatisés (DEA).

Réservez vos billets dès maintenant!

Date de l’événement : 9 octobre 2014 à 18 h
Coût : 90 $

Pour réserver vos billets ou pour toute information concernant l’opération, contactez le Sergent Gilles Bruneau au 819-564-4238 poste 305

Saviez-vous qu’au cours des trois dernières années, 22 vies ont été sauvées grâce à l’utilisation de DEA par des personnes formées?

  • 31 % des personnes sauvées sont dans la quarantaine et moins.
  • 45 % des personnes sauvées sont dans la cinquantaine et moins.
  • 68 % des personnes sauvées sont dans la soixantaine et moins.
  • 13 % des personnes sauvées ont 80 ans et plus.