Sergent-major régimentaire

ADJUDANT-CHEF CHARLES ROUX, CD
Sergent-major régimentaire 52e et 55e Ambulances de campagne

L’Adjudant-chef Roux est né à Sherbrooke en avril 1971 où il a poursuivi ses études jusqu’à l’obtention de son baccalauréat en génie mécanique avec concentration aéronautique de l’Université de Sherbrooke. C’est pendant cette période qu’il s’est joint à la 52e Compagnie médicale en 1991 comme adjoint médical. À la fin de ses études universitaires, il a quitté les Cantons-de-l’est pour s’établir successivement à Lachute, Saint-Eustache et Laval, pour des raisons professionnelles.

Étant membre en règle de l’Ordre des ingénieurs du Québec, il a occupé des postes en ingénierie comme ingénieur en structures, ingénieur des propriétés des masses, agent Six Sigma, ingénieur client et chargé de projet pour Bombardier. Pendant ses 22 années passées au sein de cette entreprise, il s’est aussi diversifié dans des fonctions telles que chef de service de la vérification interne et enquêteur en fraude. Au cours de la même période, il a obtenu une accréditation Six Sigma, un certificat d’excellence en affaires de l’Université Columbia à New York, une accréditation comme examinateur en fraude de l’ACFE et il a obtenu son brevet de pilote privé.

Depuis ses débuts dans les Forces armées canadiennes, l’Adjuc Roux a continuellement progressé à la 52, ce qui lui a permis d’occuper successivement la plupart des positions médicales de membres du rang au sein de l’ambulance de campagne. Il s’est aussi beaucoup impliqué dans la formation de premiers soins et pré-hospitalière comme instructeur et maître instructeur et a reçu la mention du Prieuré de l’Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem. Il a aussi participé aux missions domestiques telles que le verglas de 1998, au Québec, et à des missions outre-mer des Nations Unies telles que la Force de protection (UNPROFOR) en ex-Yougoslavie (1995) avec le 2eR22R et l’opération Enduring Freedom, en Afghanistan (2007) avec le 2RCR.

Dans le but de consacrer davantage de temps auprès de Madame B (!) et de ses quatre enfants âgés de 2, 4, 6 et 8 ans, il a quitté son emploi civil pour quelques années. Il partage également son temps auprès du Quartier-général du 4e Groupe des services de santé, à Montréal.